Archives pour la catégorie Textes en archive

Paliers de compétences

Les compétences montmorenciennes et leurs paliers

Cela fera bientôt 20 ans que les premiers programmes par compétences ont été introduits dans l’enseignement collégial (le dernier programme par objectifs à être rédigé par compétences a été Techniques de diététique en 2008, implanté au Collège en 2009).

Ainsi, depuis presque deux décennies, les cégeps ont développé des façons d’élaborer les programmes locaux propres

Continuer la lecture

Télévoteurs en classe interactive

turn Télévoteurs TurningPoint. À vos manettes ! Prêts ? Partez !

Si vous ne disposez pas d’un laboratoire informatique (dans ce cas, voir Socrative) et si vous n’êtes pas disposés à laisser vos étudiantes et étudiants utiliser leur téléphone en classe pour voter, ce billet vous propose d’explorer l’utilisation de l’interactivité à travers le logiciel TurningPoint et les télévoteurs de la même marque qui sont disponibles au Collège Montmorency.  Continuer la lecture

Cours de français pour allophones ?

stca Organisation de cours de mise à niveau en français pour étudiants allophones : pistes de réflexion

Pour un cégepien francophone, une faible maitrise de la langue française représentera manifestement un écueil dans son cheminement scolaire. Pour un élève non francophone, qu’il soit autochtone, canadien anglophone ou issu de l’immigration, cette difficulté devient un enjeu particulièrement crucial s’il veut réussir des études collégiales en français. Continuer la lecture

Internet et médias sociaux

Générations Internet et médias sociaux : l’éducation déstructurée

Un enseignant qui, au lieu de l’interdire, apporte une tablette numérique en  classe sans savoir vraiment s’en servir permet à ses élèves de devenir des pédagogues et de lui montrer comment l’utiliser. Ils apprécieront son humilité et se sentiront valorisés. Par la suite, il pourra leur montrer comment mieux apprendre avec cet outil. Dans cet échange de prestations, de don et de contre-don, s’établit une relation de communication interactive précieuse pour l’apprentissage.

C’est ainsi que François Guité invite les enseignants à ne pas hérisser l’école de défenses anti-technologiques afin que les apprentissages ne se passent pas surtout en dehors de l’école. Au contraire, comme c’est sa mission, l’école peut devenir ce lieu vivant d’apprentissage qui sait vivre en symbiose avec les technologies qui motivent les jeunes à apprendre.

On lira un fidèle compte rendu de cette récente conférence de François Guité en cliquant sur l’affiche ci-dessous.

Générations Internet et médias sociaux : l'éducation déstructurée

Nous formons les jeunes à la polyvalence et à s’adapter à des conditions changeantes. Quoi de mieux que de donner l’exemple en leur montrant que nous sommes nous-mêmes prêts à sortir du moule qui fut le nôtre et à nous adapter à la techno-littéracie de notre siècle ?

Quelle est votre attitude face aux technologies ? Utiliser davantage les technologies en classe, serait-ce risquer la perte de contrôle, entamer une image d’autorité ? Pensez-vous que vos étudiantes, étudiants sont en avance sur vous sous certains aspects ou qu’ils perdent leur temps à communiquer dans les médias sociaux ?

Pierre Cohen-Bacrie

N.-B. : à part cette conférence qui se trouve sur le web, François Guité publie aussi le blogue Relief : contre la planéité qui fait partie de notre blogoliste et  François Guité’s posterous: Growth through dissemination. On peut le suivre sur Twitter : @FrancoisGuite ou sur Google+.