Méthodes actives

Les méthodes actives en termes d’activités d’enseignement et d’apprentissage ont le mérite de permettre aux apprenants d’optimiser à la fois le temps de travail à la maison et le temps de travail en classe. En voici quelque unes. Plusieurs d’entre elles vont ensemble et peuvent se renforcer mutuellement pour mieux atteindre le but visé.

La pédagogie par projet

La pédagogie par projet, d’après le Dictionnaire actuel de l’éducation de Legendre, implique que « les objectifs spécifiques d’apprentissage s’insèrent dans un plan en vue de relever un défi et d’accomplir une réalisation (…). » Dans cette conception de l’apprentissage, « l’élève doit résoudre une pluralité de problèmes interreliés ». Par cette approche, les étudiants pourront être mis en action en classe et poursuivre leur développement hors classe.

L’apprentissage par problèmes

L’apprentissage par problèmes permet aux étudiants de travailler en équipe et individuellement sur un problème posé par l’enseignant, pour lequel ils n’ont pas nécessairement les connaissances préalables. Cette approche oblige l’enseignant à faire des choix de savoirs pour se centrer sur les contenus essentiels. Par ce type d’activité, les étudiants effectuent un travail hors classe permettant la réalisation d’apprentissages qui seront intégrés lors des séances en classe par la production, par exemple, de réseaux de concepts.

La classe inversée (flipped classroom)

« La classe inversée, ou « flipped classroom », est une approche pédagogique consistant à inverser et à adapter les activités d’apprentissage traditionnellement proposées aux étudiantes et étudiants en utilisant [l’étude à la maison et les moyens électroniques] et la formation en classe pour prendre avantage des forces de chacune » Source : Université de Sherbrooke. Par cette méthode, l’acquisition des connaissances se fait surtout en dehors des cours, optimisant le temps de classe pour approfondir les connaissances et effectuer du travail collaboratif.

L’environnement numérique d’apprentissage Moodle

Moodle permet de proposer aux étudiants des ressources ou des activités à distance, en complément des cours en présence, que ce soit des documents, des vidéos, des tests formatifs autocorrectifs, le tout en asynchrone. La flexibilité des moyens proposés par cette plateforme offre à l’enseignant la possibilité de fournir le matériel et les travaux additionnels nécessaires à l’atteinte des objectifs d’apprentissage. Il y a aussi un moyen de communication synchrone intégré qui permet aux étudiants et à l’enseignante ou à l’enseignant de discuter à l’extérieur des heures de classe.

L’enseignement des connaissances procédurales

Cette approche réside dans une systématisation de la façon pour les étudiants d’apprendre les connaissances procédurales. Un des aspects importants de l’enseignement des connaissances procédurales consiste à proposer aux étudiants des exercices préparatoires aux cours pratiques et  en laboratoire . Cet aspect peut faire la différence dans le contexte actuel. En procédant ainsi, les étudiants sont davantage prêts lorsqu’ils arrivent au cours ou en laboratoire. Ils sont plus dynamiques et les interactions sont plus nombreuses. En leur fournissant aussi des outils comme des listes de vérification et des grilles d’autoévaluation, les étudiants peuvent s’en servir pour pratiquer entre eux et se préparer aux examens.

Les structures coopératives, comme le travail dirigé, les lectures guidées, etc.

La pédagogie coopérative offre toute une variété de stratégies amenant l’étudiant à prendre une part active au processus qui consiste à organiser ses connaissances, à les mémoriser et à les utiliser de façon pertinente. Un équilibre est ainsi créé entre l’enseignement magistral et des périodes d’activités coopératives qui profitera à tous les acteurs, enseignants comme étudiants. De plus, il est possible de faire une extension de l’utilisation de ces stratégies pour maximiser l’apprentissage de certains savoirs à l’extérieur de la classe.

Couvrir des objectifs d’apprentissage différents provenant de plus d’un cours par une activité d’évaluation commune

En fusionnant des évaluations de cours différents couvrant des objectifs d’apprentissage (OA) différents, cette mesure permet de réduire le nombre d’évaluations sans faire de compromis sur la vérification de l’atteinte des OA. Ainsi, dans un même programme, des professeurs pourraient regrouper des évaluations dans un même travail et porter chacun le regard évaluatif sur les objectifs liés à leur cours.

Le tutorat et le parrainage

Le tutorat peut prendre plusieurs formes : il peut se faire entre un professeur et un étudiant ou entre deux étudiants de niveaux différents (1ère et 2e années d’un programme, par exemple). Dans tous les cas, il implique généralement une relation de un à un pour revoir un contenu qui, dans le cas qui nous occupe, aurait été vu plus rapidement en classe ou hors classe.

Le parrainage est une formule qui se pratique davantage à l’intérieur d’un même cours. Il permet de faire travailler ensemble des étudiants ayant plus de facilité dans certains aspects de l’apprentissage avec des étudiants ayant plus de difficultés dans ces mêmes aspects.

L’équipe d’étude

L’équipe d’étude est une stratégie que les enseignants sont invités à mettre en place pour accroître l’efficacité de l’étude réalisée à l’extérieur de la classe. Elle implique de guider le travail des étudiants afin d’orienter leur étude : répartition du contenu à réviser entre les coéquipiers lors de rencontres où chacun explique sa partie, formulation de questions pour réviser certaines parties, partage des éléments clés et des principales difficultés, etc.

Toutes ces méthodes permettent une organisation du travail plus efficiente afin d’atteindre les objectifs d’apprentissage dans le but de développer les compétences.  Chacune de ces méthodes pourra faire l’objet d’une présentation plus complète dans les prochains billets.

En plus de présenter un intérêt pédagogique réel, trouvez-vous que ces méthodes actives peuvent être utiles dans la situation actuelle où le temps, dans plusieurs collèges, sera comprimé ? Lesquelles pratiquez-vous ? Lesquelles vous intéressent ? Désirez-vous en savoir plus ?

Pierre Cohen-Bacrie, Marie Ménard, Jean-Robert Quévillon et Étienne Rouleau
avec la collaboration de l’équipe du Service du développement pédagogique et des programmes
Collège Montmnorency

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>