« Enseigner, former : écrire »

enseigner_former_ecrire

« Enseigner, former : écrire », Cahiers pédagogiques, no 518, janvier 2015.

L’enjeu du plus récent numéro des Cahiers pédagogiques (janvier 2015) « n’est pas tant de travailler à mieux écrire que d’écrire pour mieux travailler », souligne les coordonnateurs du dossier.

 

S’il est une évidence que l’écriture est au cœur de l’activité enseignante, on oublie parfois qu’elle peut être en soi un instrument de développement professionnel. Que ce soit à travers la tenue d’un journal d’enseignement permettant de réfléchir à ses pratiques, d’un livre de bord départemental assurant le partage d’informations et le transfert d’expertise entre collègues, ou même d’une contribution à un blogue pédagogique comme celui-ci (!), l’écriture, pour les enseignants (et pas seulement pour les élèves), est un véritable outil de professionnalisation. Par un partage de pratiques variées, ce dossier nous fait redécouvrir la dimension heuristique de l’écriture.

Pour un approfondissement plus théorique de la question, on pourra également s’intéresser à l’ouvrage de Martine Morisse et Louise Lafortune, L’écriture réflexive : objet de recherche et de professionnalisation, paru en 2014 aux Presses de l’Université du Québec.

Jean-Philippe Boudreau
Conseiller pédagogique
Service du développement pédagogique et de la réussite
Collège Montmorency

Mots clés : écriture et enseignement, écrits professionnels, pratiques réflexives

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*