Le modèle d’alternance travail-études dit « dual » allemand

modele_dual_allemand

Le modèle dual allemand : Caractéristiques et évolutions de l’apprentissage en Allemagne, par Guillaume Delautre. Document d’études par la direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (DARES), numéro 185, Septembre 2014, 34 p.

Le Parti libéral du Québec, dans un article d’engagement intitulé
« Une formation de qualité pour favoriser l’essor économique du Québec » publié le 25 mars 2014 sur son site Internet officiel, fait l’apologie du modèle allemand, dit « système dual », dans les programmes de formation professionnelle et technique.

Mais qu’est-ce que ce système « dual » allemand au juste et est-il si enviable? Voici un document d’études français de la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (DARES) qui vérifie la possible appropriation du modèle allemand en France. Avec le taux de chômage chez les moins de 25 ans le plus bas de toute l’Europe, pas étonnant que plusieurs sociétés tentent d’étudier le modèle allemand. Mais il semblerait qu’il soit difficile à reproduire dans son entièreté, étant intégré à la société allemande depuis des décennies et puisant ses forces dans un système de valeurs profondément ancré.

Claudine Cossette

Conseillère pédagogique
Responsable du dossier de l’alternance travail-études
Collège Montmorency

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*