Shotcut pour le montage vidéo

ShotcutMaxime Plante étudie actuellement au Collège Jean-de-Brébeuf. Comme plusieurs étudiants de sa génération, il est assez futé. Pour s’amuser un peu, il a décidé d’expérimenter quelques logiciels de montage vidéo.

Outre les Windows Movie Maker et iMovie (trop simples), Pinnacle (trop lourd), Adobe Premiere (trop cher) et Final Cut (trop complexe) de ce monde, il a découvert Shotcut, un logiciel libre et gratuit. Il est tout de suite tombé sous le charme et s’est fait un devoir de véhiculer l’information.

Dans son article Shotcut pour le montage vidéo, Maxime Plante explique à l’aide d’impressions d’écrans la fonctionnalité de chacun des menus du logiciel. Il met en lumière les deux approches de Shotcut, soit la création d’une liste de lecture pour une utilisation rapide et le montage traditionnel grâce à sa ligne du temps. Il ajoute que ce logiciel permet à son opérateur de faire des rendus et de l’encodage tout en continuant à travailler. Il relève finalement que Shotcut permet l’importation d’une panoplie de formats vidéo, ce qui le rend très polyvalent.

Maxime Plante est même allé plus loin. Il a accepté de donner un atelier sur Shotcut dans le cadre du colloque de l’ADTE du 2 avril dernier au Collège Montmorency. C’est ainsi qu’il s’est adressé à des professeurs, des conseillers pédagogiques et des professionnels du domaine des technologies pour leur faire découvrir cet outil. Je vous avais bien dit que Maxime Plante était un étudiant assez futé.

Anne-Marie Nault
Conseillère pédagogique TIC
Collège Montmorency

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*